Eber Haddad 2 avril, 13:41 · Biscayne Park, États-Unis ·

 

Eber Haddad

2 avril, 13:41Biscayne Park, États-Unis

La haine islamique des Juifs est la cause première et unique du conflit entre Israël et les Arabes. C’est la raison pour laquelle les « Palestiniens » n’accepteront jamais la paix avec Israël et c’est la raison pour laquelle Israël ne peut, à aucun moment, baisser la garde ou être faible. 

Sans la haine héréditaire et ancestrale des Juifs, la solution à deux états, bien qu’elle existe déjà – la Jordanie, pays artificiel s’il en est, est la « véritable Palestine », pays qui lui-même n’a jamais existé de toute l’Histoire – pourrait être viable, avec des investissements et une coopération mutuelle et la « Palestine » deviendrait ainsi un exemple de dynamisme et de prospérité pour le reste du monde arabe. Mais l’Islam et les islamistes du Hamas ont trop de haine pour les Juifs, leurs anciens dhimis, pour permettre que cela ne se produise. Ils s’abritent derrière une imposture de paix pour que, d’une part, ça leur rapporte sympathie et fonds en abondance et, d’autre part, qu’ils puissent arriver stratégiquement à détruire Israël ou en l’envahissant de « faux » réfugiés ou en l’acculant à des frontières indéfendables. Le monde entier, et l’Europe en particulier, le savent mais ils ne veulent surtout pas le « comprendre ».

La « communauté internationale » a déversé des dizaines de milliards de Dollars et d’Euros dans un endroit qui s’appelle « Palestine » et l’énorme majorité de ces sommes a été détournée et raflée par les leaders terroristes de cette entité qui sont tous des milliardaires ! Et l’Europe, plus que les autres, continue à les couvrir d’argent comme si elle avait été hypnotisée. Les soi-disant « Palestiniens » savent adroitement et cyniquement jouer sur la victimisation mélangée à l’intimidation, cocktail qui prend très bien, ils le savent parfaitement, sur le terreau de l’antisémitisme traditionnel. Je doute que ce problème prenne fin par la négociation ou par la paix et, une fois de plus, l’Europe aura persécuté, mais d’une autre manière, plus discrète et plus insidieuse, les Juifs comme si, inconsciemment, elle voulait continuer le travail d’Hitler, voulait « se venger » ou justifier l’abomination de la Shoah. Cette fois-ci pourtant, elle risque d’en payer beaucoup plus chèrement le prix parce qu’elle a tout à perdre de son aveuglement et qu’elle en subira les conséquences.

Tout ce qui a découlé de ce conflit, hostilité irrationnelle, permanente et pathologique, guerre, terrorisme, instabilités, horreurs et misère, n’est que la conséquence de l’irrédentisme, l’irréductibilité et la cupidité sans limite des Arabes Musulmans à qui leur énorme étendue territoriale, qui va de l’Atlantique au Golfe Persique, et de la Mer Rouge à l’Océan Indien, ne suffit pas.